Nos tutelles

CNRS

Rechercher




Accueil > Plateformes

Plateformes

Plusieurs plateformes expérimentales ont progressivement été développées autour du LEL.

 SFG : Spectroscopie infrarouge-visible aux interfaces par génération de la fréquence somme

Interview de Christophe HUMBERT
Interview de Thomas NOBLET

L’analyse et la compréhension des interactions physico-chimiques dans de faibles quantités de matière localisées à l’interface entre matériaux est un véritable défi pour de nombreux domaines de recherche. L’équipe SFG est fortement impliquée dans le développement de sources lasers intenses et pulsées picosecondes, accordables en continu dans les gammes spectrales infrarouge et visible, couplées au LEL. Ces sources couvrent respectivement des gammes spectrales comprises entre 2,7 μm et 150 μm pour le domaine infrarouge, et de 410 nm à 720 nm pour le domaine visible.

 AFMIR : Microscopie en champ proche

Interview de Rui PRAZERES

Cette expérience utilise un nouveau concept en champ proche (effet photo-thermique) et est couplée avec le LEL. Ce montage « AFMIR » a fait l’objet de 2 brevets. Les applications sont principalement l’imagerie cellulaire et l’étude de nanostructures.

 Pompe sonde à deux couleurs

 IRMPD : Spectroscopie infrarouge d’ions intégrée à la spectrométrie de masse / piège à ions quadripolaire 3D

Spectroscopie infrarouge d’ions intégrée à la spectrométrie de masse

Interview de Debora SCUDERI

La gamme spectrale 500-2000 cm-1, la puissance du LEL est requise pour effectuer la spectroscopie d’ions au sein d’un spectromètre de masse. Le spectre infrarouge dérive du rendement de la fragmentation de l’ion, sélectivement préparé et sélectionné en masse, en fonction de la longueur d’onde laser. Il s’agit d’un processus multiphotonique qui requiert un laser puissant.

Le centre serveur dispose encore de quelques salles disponibles pour accueillir de nouveaux projets permanents ou temporaires. N’hésitez pas à nous contacter.

Cette rubrique ne contient aucun article.